AstroPi – le code des jeunes à 400km au-dessus de la terre !

Astro_Pi
Crédit Image : Fondation Raspberry Pi {Artiste : Sam Adler}

Si vous avez regardé le document récemment partagé par le CNES concernant la mission Proxima de Thomas Pesquet, peut-être vous avez remarqué ou lu quelques lignes qui parlent de « Informatique : Astro Pi » [pg 35]. Ayant parmi nous quelques passionnés du tout petit ordinateur « Raspberry Pi« , nous avons pensé vous donner quelques informations intéressantes que nous connaissons déjà concernant ce projet.

"Informatique : Astro Pi" Pg35 de la publication "proxima - Thomas Pesquet : un peu plus près des étoiles" du CNES & ESA
« Informatique : Astro Pi » Pg35 de la publication « proxima – Thomas Pesquet : un peu plus près des étoiles » du CNES & ESA

Quand ils ont crée le nano-ordinateur à but éducatif, le Raspberry Pi, jamais les fondateurs auraient imaginé de vendre plus de 10 Millions d’unités en 4 ans et demi ! Ils auraient encore moins pu rêver d’envoyer 2 de ces machines dans la Station Spatiale Internationale afin que des jeunes codeurs en herbe puissent envoyer leurs expériences numériques et scientifiques dans l’espace! Et pourtant, c’est bien ce qui s’est passé lors de la mission « Principia » de l’astronaute britannique de l’ESA, Tim Peake.

Un boitier a été spécialement conçu ainsi qu’une carte d’extension avec des capteurs et des composants divers. Le projet « Astro Pi » est né ! Peu avant le décollage de « Major Tim », deux Raspberry Pi surnommé « Ed » et « Izzy » ont été livrés à l’ISS. L’un comportait un modulé caméra de lumière visible et l’autre un module « infra rouge ».

Des concours ont été organisés dans les écoles et collèges en Grande Bretagne et les heureux gagnants ont vu leur code exécuté en orbite par l’astronaute pendant sa mission! Les organisateurs ont reçu lors de la compétition des propositions de projets très originales: allant des tests de réflexes ou détection de présence des « habitants » de la Station, jusqu’à la création de musique « codée » ou l’affichage sur une matrice DEL du drapeau du pays qui se trouvait en-dessous de la Station. La seule limite des possibilités étant l’imagination !

La grande nouvelle, publiée sur le site de la Fondation Raspberry Pi et dans le magazine « MagPi« , est que nous, en France, et d’autres Européens, nous allons pouvoir participer à des initiatives similaires dans les mois (et même années) à venir!

A suivre… !

En attendant vous pouvez jeter un coup d’oeil (en anglais) sur le site d’Astro Pi ainsi que l’article en français de François « Framboise 314 » Mocq « Des Raspberry Pi dans la Station Spatiale Internationale »

Le logo du projet Astro Pi
Le logo du projet Astro Pi

Alan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s